Pin laricio

Le pin laricio (u large)

pin-laricio.jpg

Le pin laricio fait partie des arbres géants d’Europe, sa hauteur pouvant parfois atteindre jusque 50 mètres !

Appellations

Le pin laricio de Corse (Pinus nigra laricio), de la famille des Pinacées, porte également le nom de « pin torche ». Description botanique

Ce conifère dispose d’un tronc droit et élancé, pouvant atteindre de très forts diamètres, jusque 1,80 mètre. D'un port conique dans son jeune âge, il prend avec l’âge une forme tabulaire. Son écorce gris argenté se présente sous forme de grandes plaques irrégulières. Ses cônes ovoïdes sont petits, de 4 à 8 centimètres. Sa fructification, tous les deux à trois ans, est bonne. Ses aiguilles longues, mesurant de 12 à 15 centimètres, ont une couleur vert cendré et sont souples, frisées et non piquantes. Origines

Cette espèce constitue de belles forêts en Corse, mais on a pu l’introduire dans certaines régions à sol siliceux, comme la Sologne.

Exigences culturales

Les propriétés du pin laricio de Corse en ont fait la troisième essence de reboisement en France continentale, après le douglas et le pin maritime. Il supporte bien toutes sortes de climats. Il peut se développer dans une grande variété de sols, sauf dans les terres calcaires ou trop gorgées d’eau. Héliophile, il se développe rapidement en pleine lumière.

Utilisation

Le bois du pin laricio de Corse est dur, lourd et très durable, d’où une utilisation appréciée en menuiseries et comme bois de construction. Ses bourgeons sont employés pour soigner les rhumatismes et les affections pulmonaires. Les Romains, les vandales et Napoléon firent couper le tronc de ces pins pour en faire des mâts de navire. C'est un arbre à multi-usages : meubles, poutres, traverses de chemin de fer...

Ajouter un commentaire