Lézard de Bedriaga

Le lézard de Bedriaga

Lezard

Le lézard de Bedriaga est endémique de la Corse et de la Sardaigne. Parmi les 4 sous-espèces répertoriées, seule la nominale (Lacerta bedriagae) est présente en Corse. Longtemps considéré comme "strictement montagnard", ce Lézard a été découvert largement en dehors des montagnes, au cours des dix dernières années. La répartition altitudinale du Lézard de Bedriaga va du niveau de la mer jusqu'au sommet de la Corse (2710 m au Monte Cinto). Il est présent dans la plus grande partie de la Corse, à l'exception des régions les plus septentrionales et de la plaine orientale. La longueur du corps varie de 3,7 à 8 cm pour les mâles et de 5,5 à 7 cm pour les femelles. La longueur totale oscille entre 20 et 28 cm. La face dorsale est verdâtre, brunâtre, grisâtre, brun jaunâtre ou vert sombre avec des taches de brun foncé à noir plus ou moins développées, souvent réticulées. Le dessus de la tête est plus ou moins vermiculé de noir. La face ventrale est grisâtre, blanc verdâtre, jaunâtre, rosé, rougeâtre ou orangé, avec ou sans taches noires. Les jeunes ressemblent aux adultes, mais la queue est souvent bleu-vert vif. Le mâle est plus grand avec une coloration plutôt verte et une ornementation dorsale marquée et étendue. La femelle a le dos brun avec plusieurs traînées latérales claires. Il recherche les faciès rupestres très faillés ou présentant de nombreuses zones interstitielles. Au niveau de la mer, il peut fréquenter localement une frange littorale quasi abiotique. On le trouve dans les régions pierreuses, falaises, éboulis, murs de pierres sèches et bords de torrents.Ce Lézard est agile, rapide et bon grimpeur. A 20 °C, la plupart des individus d'une population sont actifs. Il aime sortir par grand soleil et vivre en véritables colonies ; là où ce Lézard est abondant, il devient presque grégaire, ce qui est un comportement rare chez les Lacertidés.   La durée de l'hivernage varie avec l'altitude ; elle peut atteindre 6 à 7 mois. Il se nourrit d'Invertébrés et occasionnellement de fruits mûrs. Selon l'altitude, l'accouplement a lieu d'avril à juin. La femelle pond de 3 à 6 oeufs mesurant 6 à 12 x 15 à 17 mm. L'incubation dure 8 à 9 semaines. Les jeunes qui naissent de juillet à septembre mesurent de 5 à 6,5 cm (la longueur totale).

Ajouter un commentaire