Chauve-souris

Les chauves-souris corses

chauve-souris-noctule.jpg

Ces mammifères volants sont menacés et pas toujours très aimés. Pourtant, ils sont d'une grande utilité : une chauve-souris peut aller jusqu'à manger un tiers de son propre poids en insectes, mieux qu'un insecticide acheté dans le commerce ! Il existe en Corse plus d'une vingtaine de chauves-souris différentes (une dernière espèce qui n'existe pas sur le continent, le murin du maghreb, a été découverte en 2000.) Sur le territoire corse niche la plus petite chauve-souris d'Europe, la pipistrelle commune, mais aussi la plus grande, appelée grande noctule.

Bien que discrètes et très utiles, les chauves-souris n’en demeurent pourtant pas moins fortement menacées. Les causes de ce déclin sont aujourd’hui clairement identifiées. La destruction des gîtes (abandon du bâti rural, fermetures définitives des galeries de mines, abattage des arbres morts à cavités, …), la modification progressive des paysages (incendies répétés, pollution des cours d’eau, fermeture des milieux, …) et les destructions volontaires (tir au fusil, destruction au bâton, enfumage des colonies, …) réduisent insidieusement chaque jour un peu plus les territoires de chasse et les possibilités de gîtes des espèces. Ce phénomène est d’autant plus pernicieux qu’il porte sur des animaux dont le taux de renouvellement est très faible (un seul petit par an par femelle).

Ajouter un commentaire